lundi 16 juin 2008

Awards

Je me familiarise chaque jour un peu plus avec la mentalités américaines des récompenses. Déjà, à la conférence, il avait été évoqué que c'était peut-être un problème pour l'attractivité qu'il manque des réels prix d'excellence en informatique (genre prix Nobel ou médaille Fields).
Ben, aujourd'hui c'était une réunion du département dont je fais partie et il y a aussi eu une remise des prix (award for excellence, à encadrer dans son bureau) pour pas mal du personnel. Et pour fêter la qualité du département (l'un des meilleurs de Sandia dixit le boss, qui garde un peu de réserve car il ne connaît pas tous les autres), on a reçu un petit cadeau sous la forme d'un bon d'achat de 35$ pour borders (le cultura local) ou starbucks. En fait, je trouve assez étrange ce besoin de récompenses, peut être qu'en France on ne le fait pas assez mais ici c'est limite trop (genre on est félicité 10 fois quand on fait une petite présentation qui fait partie de son taf pourtant).
Sinon, il y a des superbes ballons gonflés à l'hélium, et chromés (of course), avec écrit "Thank you teacher" ou un truc dans l'esprit.

Du coup, pour rentrer dans le jeu, je m'accorde moi-même des petites récompenses : après une bonne journée de travail, j'en profite pour me relaxer un peu à la piscine, comme on nous annonce une semaine chaude (37°C demain, mais je peux pas vous en envoyer par FedEx). D'ailleurs, pour celles qui voudraient essayer leur nouveau maillot de bain (je dis ça à tout hasard ;) ), j'habite à l'intersection d'Academy & Tramway, vous pouvez pas vous tromper.

Et pour Amandine, tu pourras comparer la forme des oreilles. (finalement, c'est vachement peuplé le désert ... j'ai même loupé un road runner, qui passait trop vite).

2 commentaires:

Jérémie a dit…

Est-ce que les récompenses ont été revalorisées avec le $ qui baisse ?

Cheche a dit…

Non, on dévalorise les biens qu'on peut acheter, c'est bien pour les touristes européens !