mardi 17 juin 2008

Flower Power

Aujourd'hui scéance botanique sur le blog (les biologistes consultant cette page font être ravis de mes explications je pense).

On commence par les boutons d'or locaux qui poussent presque sur la piste cyclable.

Puis on arrive sur des trucs plus spécifiques, ici un figaphutoumarchus, bientôt en fleur.

Et on arrive au laurier local, qui servait à couronner les romains d'Amérique au temps d'Astérix. La tradition pouvant être douloureuse, on a essayé de le remplacer par des plumes de roadrunner, mais l'expérience de dressage de coyote pour les attraper a été un échec sur le plan financier. Le chef se reconnaissant désormais à son ford f350 super-extra-heavy duty diesel (on commence à être écolo) avec jantes chromés (ce qui est particulièrement agréable dans cette région peut ensoillée) de 24".

Un bourgeon de laurius, pré-butiné par des fourmis hydrophobes.
Et le résultat, qui je suis sûr serait superbe dans un vase rempli de terre.

Sinon, la finale NBA vient de s'achever sous le magnifique chant 'lalalala L.A. goodbye' ( http://fr.youtube.com/watch?v=gCHGFQ-9yb4, au milieu de la vidéo), les lakers se montrant d'une efficacité presque footba(l)listiquement française.

2 commentaires:

tata a dit…

Elles sont belles tes photos, tu as trouvé mon futur cadeau de Noël. Pour info mon n'veu : un vase se remplit d'eau ( pour accueillir un magnifique bouquet de fleurs et pas un poisson rouge !) et un pot se remplit de terre. A mon avis tu n'as pas encore assez d'expériences dans ce domaine !

Cheche a dit…

L'explication pour les pots marche quand il y a de l'eau. Ici vase = terre, pot = caillasse :)